Pourquoi les organisations de la société civile peinent à accéder aux financements

« Aujourd’hui, les organisations militantes sont en train de  disparaître parce que les procédures d’accès aux financements sont corsées » ! C’est Moundiaye Cissé, Coordonnateur de l’ONG 3D qui tire à la sonnette d’alarme pour prévenir. C’était ce lundi à l’occasion de la présentation du rapport final d’une étude « sur les sources actuelles et

potentielles de financement des organisations de la société civile ». « Les procédures sont faites de sorte qu’il est pratiquement difficile pour les organisations locales d’avoir accès au financement. Les procédures sont taillées sur mesure à l’aune des compétences des organisations du nord. Aujourd’hui si on fait le monitoring des financements des organisations du nord, on voit que moins de 10% des organisations locales ont accès aux financements. Les organisations locales sont obligées de passer par celles du nord pour avoir un accès au financement », a-t-il constaté pour le regretter. A son avis, les conditions d’accès aux financements pour les organisations locales doivent être assouplies. « Il y a une sorte d’asymétrie des compétences. Peu d’organisation de la société civile accède au financement de l’Union européenne il en est de même pour Usaid. Ce qui fait que les ressources destinées au Sénégal n’arrivent pas de manière intégrale aux sénégalais », soutient-il.

De même, il relève qu’il y a des problèmes de capacité au sein des organisations. D’autant qu’elles n’ont pas les moyens de recruter les experts nécessaires pour capter les ressources. Par ailleurs, M. Cissé a déploré le fait que le ministre en charge de la bonne gouvernance qui est leur ministre de tutelle n’a posé jusqu’ici un acte allant dans le sens de les aider. « On l’impression qu’on a plus un ministre chargé de la bonne gouvernance. On sentait plus le ministre de la bonne gouvernance il y a un an ou deux ans », signale-t-il. Avant de faire savoir que le niveau de collaboration et de contribution financière de l’état et des collectivités territoriales avec les organisations de la société civile demeurent très faibles.

 

Auteur: Aliou Diouf - Seneweb.com

Vidéothèque

Atelier de restitution finale de l’étude sur les sources actuelles et potentielles de financement

L’atelier de restitution de l’Étude sur les sources actuelles et potentielles de financement des OSC
en vue de recommander des stratégies de financement pérenne de leurs activités a été organisé le lundi 17
septembre aux Résidences Mamoune à Dakar. Il a réuni plus d’une quarantaine de participants issus
principalement du monde des organisations de la société civile (OSC). L’agenda de l’atelier était ainsi
structuré : LIRE LA SUITE    

Réunion d'information sur l'appel à propositions

Le 19 décembre 2016 le PAISC a organisé au Radison Blu, une session d’information sur les lignes directrices d’un nouvel à propositions intitulé : « Améliorer la contribution des Organisations de la société civile à la transparence budgétaire des politiques publiques et au contrôle citoyen (secteur de l’eau et de l’assainissement) ». Lire la suite..

Atelier de validation du rapport provisoire final de l’étude sur l’offre de formation



CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE RAPPORT FINAL

L’atelier de validation du rapport d’étude portant sur l’offre de formation pour les organisations de la société civile a connu une forte participation d’acteurs divers venus tant de Dakar que des régions reculées telles que celles de Saint Louis, Kaolack, Tambacounda et Ziguinchor. Lire la suite...

TABLE DE CONCERTATION SUR LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES AU SÉNÉGAL



Les acteurs proposent un modèle pour chaque région

Le Programme d’Accompagnement des Initiatives Citoyennes de la Société Civile
(PAISC), financé par l’Union européenne (UE) en partenariat avec l’Initiative Prospective
Agricole et Rurale (IPAR), a organisé, à Dakar, une table de concertation sur le thème :
«investissements agricoles au Sénégal, moteurs de la lutte contre la pauvreté, l’exode
rural et la migration des jeunes.» LIRE LA SUITE

APPEL A PROPOSITION

TABLE DE CONCERTATION

Les perspectives d’amélioration des pratiques de subventions agricoles